Mouans-Sartoux 2008

ABSTRACTION ETENDUE, par Christian Besson et Julien Fronsacq
Espace de l’art concret, Château de Mouans

Cette exposition suppose qu’une abstraction originale s’est développée depuis un quart de siècle avec pour foyer de départ la suisse romande. Résultat d’une recherche conduite par le Laboratoire des mondes possibles (Haute Ecole d’art et de design de Genève, en partenariat avec l’Ecole d’art de Lausanne), elle identifie l’origine de cette abstraction dans “une culture visuelle élargie et revisitée”, dont elle rapproche les attitudes, qu’elle qualifie d’ouvertes, de celles du pop art et les oppose aux “enfermement fondamentalistes ou essentialistes”.
Malgré ma sympathie pour les pratiques ouvertes, il s’agit probablement d’un qui pro quo.

Sans titre 1987, fer rond coudé et rouleau de fil de fer; John Armleder, peinture; Francis Baudevin, papier peint.
Klang, état VI/VII, 2/2, 2005; Salle précédente, Christian Robert-Tissot, peinture